J'ai perdu un proche, ai-je droit à des jours de congé ?

J'ai perdu un proche, ai-je droit à des jours de congé ?

Dans la grande majorité des cas, toute personne salariée a le droit à un minimum de congé lors de la perte d'un proche. Bien entendu cela varie du degrès de parentalité avec le proche décédé, du milieu professionnel dans lequel vous travaillez et de la présence ou non de dispositions conventionnelles dans votre entreprise.

 

"Tout salarié bénéficie d'un congé spécifique en cas de décès d'un membre de sa famille, sans condition d'ancienneté, afin d'assister aux obsèques d'un proche." [...] À défaut de convention collective, accord collectif, accord de branche ou d'entreprise, le salarié bénéficie d'un nombre minimal de jours.

 

Selon les textes de loi, un(e) salarié(e) a droit à 3 jours de congé minimum lors de la perte du conjoint ou d'un des parents, 5 jours pour un enfant... 

Attention, cela peut varier pour les travailleurs de la fonction publique. 

 

Comment faire ? Il suffit d'apporter un justificatif à votre employeur, votre congé doit être pris dans la période du deuil mais pas nécessairement le jour du décès ou des funérailles. 

 

Dans tous les cas, rapprochez-vous de votre employeur ou du syndicat d'entreprise pour faire valoir vos droits.

Plus d'informations ici : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2278

Pour la fonction publique : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34545